Els grans vaixells passen la nostra casa

dimecres, 18 de novembre de 2009

Quan les roses...





Quand les roses fleurissaient
sortaient les filles
on voyait dans tous les jardins
danser les jupons
Oui les roses se fanaient
rentraient les filles
pour passer dans leurs doux écrins
le temps des flocons
C'était charmant, c'était charmant
c'était charmant le temps des roses
quand on y pense paupieres clauses
Mais les roses d'aujourd'hui
sont artificielles
et les filles vont cueillir
des fleurs été comme hiver
Elles ne supportent plus
l'ennui ces demoiselles
elles se griment le corps et le coeur
et vont prendre l'air

8 comentaris:

- assumpta - ha dit...

La tardor ens fa venir nostàlgia...
Bonica cançó!
;)

Marta ha dit...

Les roses, que boniques, a mi la seva olor sempre em porta molts records.

Striper ha dit...

Una canço molt bonica.

merike ha dit...

- assumpta -. Marta, Striper:
No puc comprendre com suportar el hivern. El juny és si lluny:-)
Petonets!

Carme Roura ha dit...

encantadora i evocadora cançó de Adamo, jo encara tinc roses al meu jardi. Ptons.

merike ha dit...

Carme Roura:
avui és un dia amb sol i puc passejar una mica per veure si trobo unes roses:-) gelats:-) Petonets!

Fifi ha dit...

Adamo, notre amour de jeunesse !!!
:-)
Quand les roses ont fini de fleurir, ne restent que les fruits ! Chez nous on en fait une confiture délicieuse :-)
Chouette de pouvoir traduire les pages du blog !
Merci de votre visite !

merike ha dit...

Fifi:
enchantée de vous voir ici! Quelle joie! Mon français est de l'ecole quand j'avais 18 ans! Ici j'essaye a apprendre une langue nouvelle qui est très près de la langue français et très près d'un langue occitan, le gascon. Dont je ne peux pas comprendre beaucoup:-) Je lis des blogs, et essaye a ecrire moi-même..
Nous en Finlande n'avons pas beaucoup entendu Adamo mais une amie suisse m'a envoyée un disc, à 1967 peut-être.
Merci pour votre visite!